Soudan du Sud : Autorisation de 4000 casques bleus, par le Conseil de Sécurité de l’ONU

salva kiir

Ads

Partagez!

La situation au Soudan du Sud n’augure pas vraiment des lendemains meilleurs. C’est pourquoi, le Conseil de sécurité de l’ONU a accepté la résolution d’initiative américaine. Elle prévoit l’envoi de 4 000 soldats au Soudan du Sud.

Le Soudan du Sud en forme longue République du Soudan du Sud est un pays d’Afrique Orientale dont la capitale est Djouba. Dès 2013, le Soudan du Sud est dans une guerre civile. Pour sortir ce pays dans l’impasse, le conseil de sécurité a pris vendredi, une grande décision. Elle consiste à autoriser l’envoi de 4000 casques soldats à Djouba. Ce sont des casques bleus supplémentaires.

Cette mission entre dans le cadre de la mission de la paix. Les troupes africaines composent cette force de protection ; elles utiliseront tous les moyens idoines pour assurer la paix dans le Soudan Sud. Sur les armes en cas d’absence de coopération, le conseil de sécurité a en outre menacé le Soudan du Sud.

« Cela est très malheureux et nous n’allons pas ‘coopérer’ car nous n’allons pas laisser l’ONU prendre le contrôle de notre pays », a fait comprendre Ateny Wek Ateny, porte-parole du président sud-soudanais, Salva Kiir. L’on peut dire sans risque de tromper que le président du Soudan du Sud Salva Kiir s’est toujours opposé à l’envoi de troupes étrangères supplémentaires dans son pays. Il a toujours dit que les 12000 hommes de la Minuss étaient bien assez nombreux.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Soudan du Sud : Autorisation de 4000 casques bleus, par le Conseil de Sécurité de l’ONU"

Laisser un commentaire