Tanzanie : Une cinquantaine d’éléphants retrouvés morts

Ads

Partagez!

Les pachydermes ont succombé à la faim et à la soif, à cause notamment de la grave sécheresse qui frappe le pays.

Quelque 55 éléphants ont été retrouvés morts autour de points d’eau asséchés en Tanzanie, rapporte la BBC. Ils auraient succombé à la faim et à la soif, à cause notamment de la grave sécheresse qui frappe le pays, selon la même source. C’est au cours de leur migration que beaucoup d’éléphants trouvent la mort.

En effet, un spécialiste à confié à la BBC que ces espèces protégées sont souvent obligées d’aller chercher à manger et à boire ailleurs, à cause de la surpopulation. Par ailleurs, ajoute-t-il, le peu de budget alloué à leur entretien expliquerait ces nombreux décès.

Selon un responsable local en effet, le pays ne dispose plus de fonds pour gérer la faune sauvage à cause de la grave crise financière que traverse la Tanzanie. La solution, dit-il, serait de vendre des éléphants à des parcs nationaux. Une alternative réprouvée  par des associations de protection de la faune. Celles-ci affirment que des éléphanteaux ont été arrachés à leurs familles, traumatisés et envoyés à l’étranger dans des zoos inadaptés, notamment en Chine.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Tanzanie : Une cinquantaine d’éléphants retrouvés morts"

Laisser un commentaire