Tchad : la classe politique appelée à se retrouver

Jeffrey Feltman

Ads

Partagez!

Le Secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des affaires politiques, Jeffrey Feltman a appelé à la tenue d’un dialogue politique inclusif au Tchad. Mais, la date n’a pas été proposée.

Devant un climat social qui ne cesse de se détériorer dans le pays, un dialogue inclusif et sincère s’impose. Ce sentiment est largement partagé par le secrétaire général adjoint des nations unies pour les affaires politiques.

Dans une déclaration rendue public hier, Jeffey Feltman a recommandé à la classe politique tchadienne de se retrouver dans les tout prochains jours pour un dialogue sans tabou. Celui-ci devant se tenir avant les élections législatives prévues d’ici fin 2016. Il n’a pas donné une date quelconque pour la tenue d’une éventuelle rencontre.

Depuis la présidentielle du mois d’Avril 2016 qui a vu la réélection du président Idriss Déby dès le premier tour avec 61,56% des voix, le pays est presqu’en ébullition. Les partis de l’opposition au régime regroupés au sein d’une coalition dénommée « Force » battent de l’aile, et dénoncent une situation « explosive ».

Déjà il y a dix jours, cette opposition a demandé à la communauté internationale de cesser toute collaboration avec le régime d’Idriss Déby Itno qu’elle qualifie de « dictatorial ».

En marge de ce dialogue politique inclusif, l’émissaire de l’ONU a souligné l’importance pour tous les acteurs politiques tchadiens de « s’engager dans un processus électoral pacifique, et de s’abstenir de tout acte de violence ».

Allié de la France et des occidentaux, le Tchad connaît une situation de crise depuis quelques mois. Plusieurs ONG dont « Internet sans frontière », ont récemment dénoncé « la censure » sur les réseaux sociaux, coupés dans tout le pays depuis trois mois.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Tchad : Vers une union de l’opposition

Laisser un commentaire