Tchad : Idriss Deby déconnecte ses citoyens de facebook et Whatshapp

Idriss DebyIdriss Deby

Ads

Partagez!

Au Tchad, les citoyens n’ont que leurs yeux pour pleurer. Et pour cause, le président Idriss Déby a décidé de les déconnecter de facebook et whashapp. Tous crient au scandale.

Le secrétaire général de l’ADC, Daouda Elhadj Adam, demande aux opérateurs de téléphonie mobile, à l’autorité de régulation de communication et au gouvernement « de rétablir les réseaux sociaux et de mettre fin à ces genres de pratiques privatives de liberté d’expression et de communication ».

Selon M. Adam, le partage d’informations est la faculté de communiquer librement en utilisant les technologies de l’information et de la communication (TIC) qui font partie des droits humains tel que garantit par la déclaration universelle des droits de l’Homme.

« Restreindre en ce 21è siècle l’accès des citoyens, consommateurs aux réseaux sociaux sans aucune explication des opérateurs de téléphonie mobile et des autorités publiques, constitue un manque de considération aux citoyens et une violation des pouvoirs publics de la liberté d’expression et de communication », a indiqué Daouda Elhadj Adam, secrétaire général de l’Association pour la défense des droits des consommateurs (ADC).

Reste à savoir si les autorités tchadiennes pourront revenir sur leur décision pour que les citoyens soient de nouveau connectés.

LIRE AUSSI  Afrique : Réflexion à l’impact du numérique sur l’accès aux services essentiels