Tchad : Idriss Déby menace de rétablir la cour martiale

Idriss Déby Itno du TchadIdriss Déby Itno du Tchad

Annonces

Partagez!

Le président Tchadien Idriss Déby qui a fait l’annonce le 4 juin à N’djamena lors de la cérémonie des vœux du Csai pourrait aussi faire la Dia.

Le retour de la cour martiale et la révision de la Dia ou « prix du sang » sont des mesures qui selon le chef de l’État Tchadien pourraient mettre fin aux conflits communautaires récurrents dans le pays.

Idriss Déby Itno estime que le sang des Tchadiens n’a trop que coulé et il est temps que cela cesse. Il a demandé à ses compatriotes de transcender les appartenances ethniques et les réflexes communautaristes qui sont à l’origine de ces conflits.

Aux dignitaires religieux, le chef de l’État a demandé de redoubler d’efforts dans leur mission pédagogique et conscientiser davantage les populations pour une véritable cohésion sociale.

Rappelons que la cour martiale avait été supprimée en 1993. Elle était compétente pour juger les militaires et civils accusés de terrorisme et d’autres délits de sang.

Le pays a également renoncé à la peine de mort depuis 2016. Ces mesures pourraient être réinstaurées pour mettre fin aux violences communautaires qui font de nombreuses victimes et fragilisent l’unité du pays.

LIRE AUSSI Tchad : Une enquête pour retrouver les militaires disparus après la dernière présidentielle

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*