Tchad : L’ANS indexée par les opposants

indépendance du TchadIdris Déby et la sécurité lors de la fête de l'indépendance du Tchad

Annonces

Partagez!

Les opposants tchadiens rappellent à ses missions d’origine, l’Agence Nationale de Sécurité (ANS) qui, selon eux, serait devenue le véritable bras armé mis en place par le pouvoir pour réprimer le peuple tchadien.

« L’ANS fait du renseignement, mais remplace, lorsque besoin est, le procureur, le douanier et souvent le juge », a déclaré Gali Gatta Ngothé, président de l’Union des forces démocratiques, parti républicain qui estime que cet organisme s’est allié au pouvoir et est coupable d’usurpation de fonction.

Le groupe d’opposants a dénoncé lors de sa conférence de presse, l’arrestation des élèves et des professeurs par l’ANS lors d’une manifestation qui a coïncidé avec l’appel au rejet des résultats définitifs le 5 mai dernier, l’arrestation d’un citoyen qui, selon ces derniers, s’est déroulée de façon illégale. Ils évoquent aussi des arrestations et des actes d’intimidation dont leurs partisans sont victimes depuis l’élection présidentielle.

« L’ANS est l’héritière de la DDS (Direction de document et de renseignement du temps de Hissène Habré, ancien dictateur tchdien jugé par la Cour africaine de justice) et elle est devenue aujourd’hui le bras armé du pouvoir. C’est elle qui régente tout, même les affaires politiques », a dénoncé pour sa part le chef de l’opposition Saleh Kebzabo.

Lors des dernières élections présidentielles qui se sont déroulées au Tchad le 10 avril dernier, les candidats malheureux ont gardé un goût amer en dénonçant de nombreuses irrégularités avant, pendant et après ce scrutin. Leur adversaire légendaire, le président Idriss Déby Itno avait une fois de plus gagné. M. Ngothé a à cet effet invité les Tchadiens à lister les nombreux abus qu’ils estiment avoir été commis par les agents de l’ANS en vue d’un éventuel procès.

Le Tchad est une république qui dispose d’une démocratie parlementaire critiquée par des observateurs internationaux. Le Président de la République peut notamment nommer les ministres. Le parlement ne comporte qu’une seule chambre. Idriss Déby est président de la République depuis 1990.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Tchad : L’ANS indexée par les opposants"

Laisser un commentaire