Tchad : Le gouvernement ouvre la chasse aux orpailleurs

les orpailleurs de Miski et Kouribougoujiles orpailleurs de Miski et Kouribougouji

Annonces

Partagez!

Le ministre de l’administration du territoire, de la sécurité publique et de la gouvernance, Ahmat Mahamat Bachir a instruit les forces de défense et de sécurité d’aller déloger les orpailleurs de Miski et Kouribougouji.

Depuis plusieurs jours, le gouvernement tchadien somme les orpailleurs de Miski et Kouribougouji de quitter la zone. Mais ces derniers ignorent les injonctions des pouvoirs publics. Pour se faire entendre, le gouvernement a décidé jeudi de passer à la vitesse supérieure.

Dans son cabinet jeudi à la mi-journée à N’Djamena, le ministre de l’administration du territoire, de la sécurité publique et de la gouvernance, Ahmat Mahamat Bachir, a ordonné aux forces de défense et de sécurité d’aller déloger ces orpailleurs.

Le ministre Ahamat Mahamat Bachir explique qu’’il s’agit de faire respecter l’autorité de l’Etat qui est bafouée. Ainsi, les forces de défense, sous la supervision générale du ministre de la défense, vont mener une expédition punitive contre ces orpailleurs.

Il faut souligner que le gouvernement emploie la force parce que ces orpailleurs pour la plupart armés n’entendent pas se laisser faire. Ils ont souvent même attaqué les forces de sécurité. C’est donc une véritable guerre qui est ouverte entre l’Etat et ces personnes.

En plus de faire partir ces orpailleurs, les forces de défense et de sécurité tchadienne ont également pour ordres de détruire la totalité du matériel d’orpaillage.

En somme, le gouvernement Tchadien ne voudrait plus voir personne dans cette zone. Les forces de défense et de sécurité ont également pour mission de neutraliser toute personne qui traîne le pas dans la zone. Après ces raids, Miski et Kouribouji resteront sous le contrôle de l’armée.

LIRE AUSSI  Tchad : Le gouvernement recule face à la pression des fonctionnaires

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Tchad : Le gouvernement ouvre la chasse aux orpailleurs"

Laisser un commentaire