Tchad : Un mois de prison ferme pour 69 étudiants

Les étudiants condamnés pour outrage au Tchad

Annonces

Partagez!

69 étudiants ont été condamné hier à 1 mois de prison ferme par le tribunal de grande instance de N’djamena. Ils étaient au total 72, tous poursuivis pour destruction de biens, outrage à autorité et violence par voies de fait.

Sur les 72 étudiants qui comparaissaient mardi au tribunal de N’djamena, 3 ont été relaxés. Le tribunal n’avait pas des preuves pour les condamner. Par contre les 69 autres ont été condamnés à 1 mois de prison ferme.

Ces étudiants avaient manifesté contre le ministre tchadien de l’enseignement supérieur et celui du Sénégal. A l’occasion, les voitures de la délégation de Hassan Mackaye Taisso et Mary Teuw Niane ont été caillassées. Cela s’est passé samedi dernier sur le campus de l’université de Ndjamena. Les auteurs de cet acte seront interpellés quelque temps après.

Leur procès s’est déroulé hier. Une journée mouvementée aux abords du tribunal puisque le public n’a pas eu accès à la salle d’audience. Le procès était à huis clos.

Par solidarité, les autres étudiants ont suspendu les cours. La reprise est conditionnée par leur libération. C’est ce qu’a affirmé le secrétaire exécutif de la section des Etudiants de l’Université de N’Djamena, Gali Abdel Aziz.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire