Tchad: Les opposants veulent une nouvelle présidentielle

Idriss Déby ItnoLe candidat Idriss Déby Itno

Annonces

Partagez!

A l’orée de l’investiture du président tchadien Idriss Déby Itno, les opposants appellent manifester. Il a été réélu au mois d’avril dernier. Et son son investiture est programmé pour le mois d’août.

Les opposants tchadiens ont décidé de boycotter la cérémonie d’investiture du président Idriss Déby Itno. Ils l’ont qualifiée de « parodie d’investiture ». L’annonce a été faite dimanche dernier à N’djamena. La cérémonie d’investiture est prévue pour le mois d’août prochain.

L’opposition tchadienne a exhorté dimanche la communauté internationale à reconnaître « la nature dictatoriale » du régime du président Idriss Deby Itno. Les opposants qualifient de « passage en force » sa réélection en avril.

Le Front de l’Opposition pour la République, le Changement et l’Egalité (FORCE) a multiplié des actions. Il attire l’attention de tout le monde.

« L’opposition démocratique attire l’attention de la communauté internationale sur le danger que court actuellement le Tchad », ont dit ses membres. Selon eux, la communauté internationale a refusé de reconnaître la nature dictatoriale et répressive du régime d’Idriss Deby.

Rappelons que cette plateforme regroupe 15 partis de l’opposition alliés de Saleh Kebzabo, lors de la présidentielle du 10 avril 2016.

Ces derniers exigent une nouvelle élection libre, transparente et crédible avec l’arbitrage de la communauté internationale.

La réélection contestée d’Idriss Deby, avec 61,56% des voix est marquée depuis par la grève des magistrats. Depuis le 5 juillet, ils demandent la régularisation des arriérés de primes. Les hommes de justice dénoncent également un climat sécuritaire dominé par les groupes terroristes, tels que Boko Haram et les djihadistes dans le Sahel.

Le Tchad, n’a pas échappé à la crise du pétrole qui a conduit le gouvernement à adopter en mai, la révision de son déficit budgétaire à 181 milliards de francs CFA contre 134 milliards prévus initialement.

Au pouvoir depuis 1990, Idriss Deby Itno a succédé à Hissène Habré, lui, condamné à la prison à vie pour crimes contre l’humanité le 30 mai dernier, par un tribunal spécial africain à Dakar.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Tchad: Les opposants veulent une nouvelle présidentielle"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*