Tchad : Six personnes tuées par une femme kamikaze

Annonces

Partagez!

Au moins six personnes ont été tuées dans un attentat perpétré par une terroriste de Boko Haram dans la nuit de mardi à mercredi dans l’ouest du pays.

Au moins six personnes ont été tuées dans un attentat perpétré dans la nuit de mardi à mercredi par une femme kamikaze dans l’ouest du Tchad. «Vers 1h du matin, une femme kamikaze, membre de Boko Haram, est entrée dans la cour du chef de canton de Tatafiromou où elle a actionné sa charge, tuant six personnes, dont un militaire», a confié à l’AFP un haut-gradé de l’armée tchadienne.

L’attaque a lieu dans la sous-préfecture de Kaïga-Kindjiria, dans la province du lac où le groupe terroriste multiplie les attaques depuis le début de l’année. Plusieurs personnes ont également été blessées dans cette attaque, indiquent des sources sécuritaires. La région du lac Tchad est le théâtre d’un regain d’attaques attribuées à Boko Haram depuis juin 2018.

L’insurrection du groupe terroriste, qui a commencé en 2009 au Nigeria, touche aujourd’hui le Tchad, le Niger et le Cameroun. En 2015, ces pays ont mis sur pied la Force multinationale mixte (FMM) chargée de lutter contre Boko Haram dans la région du lac Tchad.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Tchad : Six personnes tuées par une femme kamikaze"

Laisser un commentaire