Tchad : une attaque de Boko Haram fait 7 morts dans les rangs de l’armée

Tchad BOKO HARAM FAIT DES VICTIMESTchad BOKO HARAM FAIT DES VICTIMES

Annonces

Partagez!

Au moins 15 soldats ont également été blessés dans l’attaque d’une base militaire dans la région du Lac Tchad, à minuit ce lundi 15 avril 2019.

Au moins 7 militaires ont été tués et 15 autres blessés dans l’attaque d’une base de l’armée dans la région du lac Tchad ce lundi 15 avril 2019. «Les terroristes ont attaqué nos forces à minuit dans la localité de Bouhama aux environs de Kaigakindjitia dans la zone du lac Tchad», a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée, le colonel Azem Bermandoa.

Ce dernier a indiqué que«63 terroristes ont été tués» et que «le ratissage se poursuit».  Ce chiffre vient alourdir le nombre de soldat tués au Tchad depuis le début de cette guerre. Le 22 mars dernier, 23 soldats avaient trouvé la mort dans l’attaque de leur base située près de la ville de Dangdala, sur la rive nord-est du lac Tchad.

Cette zone est le théâtre d’un regain d’attaques de Boko Haram depuis l’année dernière. Au moins sept attaques du groupe extrémiste nigérian ont eu lieu en territoire tchadien depuis juin 2018, un pays où Boko Haram n’était presque plus intervenu depuis plusieurs mois.

Le conflit avec Boko Haram, qui a débuté en 2009 dans le nord-est du Nigeria, a déjà fait plus de 27.000 morts et 1,8 million de déplacés dans ce pays. Le Niger, le Cameroun et le Tchad sont également touchés de plein fouet par les exactions du groupe extrémiste. Ces pays sont engagés au sein de la Force multinationale mixte (FMM), la coalition internationale chargée de lutter contre Boko Haram.

LIRE AUSSI Tchad : 63 membres de Boko Haram tués (armée)

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Tchad : une attaque de Boko Haram fait 7 morts dans les rangs de l’armée"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*