Tchad : Une cinquantaine de morts dans l’effondrement d’une mine

Ads

Partagez!

Le drame s’est produit la semaine dernière près de la localité de Kouri Bougoudi, tout près de la frontière libyenne, dans la province tchadienne du Tibesti.

L’effondrement d’une mine d’or sauvage dans le nord du Tchad, la semaine dernière, a fait au moins 52 morts, a annoncé vendredi à l’AFP une source gouvernementale qui s’est rendue dans cette zone. L’accident s’est produit près de la localité de Kouri Bougoudi, tout près de la frontière libyenne, dans la province tchadienne du Tibesti.

Des gangs d’orpailleurs illégaux et autres trafiquants opèrent dans cette zone soumise à l’état d’urgence. D’où l’arrivée tardive des informations. Elle comprend notamment des galeries ou des mines à ciel ouvert à la structure précaire. Le bilan pourrait s’alourdir, puisque des corps n’ont pas été retrouvés, a précisé la même source gouvernementale.

Depuis la découverte de gisements d’or en 2012, les mines de la province du Tibesti suscitent les convoitises de commerçants, de milliers d’orpailleurs et de militaires. Ce qui a entraîné une ruée vers l’or peu maîtrisée dans la région. Mi-août, le président tchadien, Idriss Déby Itno, avait décrété l’état d’urgence dans trois provinces, dont celle du Tibesti, en proie aux violences entre différents gangs, les orpailleurs illégaux et des rebelles tchadiens.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Tchad : Une cinquantaine de morts dans l’effondrement d’une mine"

Laisser un commentaire