Thierno Alassane Sall : « Macky Sall est pire que Jammeh »

Thierno Alassane SallThierno Alassane Sall

Annonces

Partagez!

Thierno Alassane Sall est un  ancien ministre sénégalais de l’énergie. Il est monté au créneau pour dénoncer les mauvaises pratiques du président Macky Sall.

Cet ancien ministre de la République rumine une colère noire pour se faire entendre. Il n’a pas du tout apprécié les tares du régime en place. « Si c’est ce que Macky Sall réalise, le pays reculera. J’attire l’attention des sénégalais sur une chose. Que fait l’armée sénégalaise en Gambie ? Il voulait soutenir les Gambiens parce que Yahya Jammeh a violé le processus électoral », a dit Thierno Alassane Sall.

Et pourtant, fait-il rappeler, c’est la même chose qu’il est en train de faire au Sénégal. « Des opposants sont emprisonnés pour les écarter de la course. Sur ce point, il est égal à Jammeh. Le conseil constitutionnel va valider certaines signatures, parce qu’il y aura sur les listes des signatures qui se ressemblent. Dans ces pays, des gens signent avec le nom d’Allah et leurs noms », indique-t-il.

L’ancien ministre de l’énergie se dit convaincu qu’il va éliminer des candidatures valables. Troisième ressemblance avec Jammeh, c’est qu’il veut faire sortir les forces de  sécurité pour éliminer d’autres candidats et diminuer leurs forces. « Mais, cela nous ne l’accepterons pas. La seule différence avec Jammeh, c’est que Jammeh a mis en place un processus clair et transparent ».

Pendant ce temps, l’opposition annule sa manifestation de ce vendredi. Elle se donne rendez-vous pour le 23 juin prochain ; c’est pour dire non au parrainage du président Sall. C’est consigné dans une déclaration dont nous détenons copie.

« Macky Sall et son régime ont décidé de passer en force et tentent d’obtenir un improbable second mandat en tripatouillant la Constitution pour détourner le suffrage des sénégalais et violer leurs droits. C’est ainsi, qu’après avoir honteusement et unilatéralement rompu le consensus sur le processus électoral Macky Sall, prenant prétexte d’un dialogue totalement biaisé, a décidé au dernier conseil des ministres tenu ce lundi d’instituer le parrainage à l’élection présidentielle et entrepris de modifier le code électoral contre l’avis de l’opposition unie au sein de l’Initiative pour des Élections Démocratiques (IED) », a dénoncé l’opposition sénégalaise dans le document.

LIRE AUSSI  Gabon / FID : Régis Immongault rassure sur les 50 milliards de Fcfa pour financer les projets

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Thierno Alassane Sall : « Macky Sall est pire que Jammeh »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher