Togo : Colère des étudiants

manifestation des étudiants à Lomé

Annonces

Partagez!

Durant le week-end dernier, les étudiants togolais ont envahi les rues pour verser leur colère. Après trois jours de tension, le calme semble revenu.

« Nous sommes en train de réclamer nos droits et l’Etat se présente avec la force, par l’intervention de la police pour nous disperser ». C’est le cri de détresse lancé par les étudiants togolais. Pour eux, les autorités de ce pays se livrent toujours au dilatoire pour tromper leur vigilance.

Ce fut un week-end terrible dans ce pays. Puisque les étudiants sont descendus dans la rue pour montrer leur colère noire. La police a lancé des grenades lacrymogènes pour disperser la foule. Durant trois jours, les étudiants ont bloqué la circulation pour montrer leur mécontentement.

Des étudiants ont eu même des blessures. Selon la presse malienne, le président de la Ligue togolaise des droits de l’Etudiant qui a appelé au rassemblement est alors interpellé et déposé, le soir même, à la prison civile de Lomé. Ses autres collègues ont subi le même sort.

Selon Honore Adougo, président du Mouvement pour l’épanouissement des étudiants togolais, « pour que le calme revienne, nous demandons aux autorités de tout faire pour les libérer dans un bref délai ». Tout est bien qui finit bien. Les cours ont repris le samedi.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote, journaliste Congolais

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher