Transport aérien : Air Burkina cherche ses marques

Annonces

Partagez!

La Banque mondiale plaide pour une privatisation de la compagnie aérienne burkinabè Air Burkina, tandis que les conseillers du président Roch Marc Christian Kaboré hésitent entre la recapitaliser ou bien l’adosser à une société d’économie mixte dotée de partenaires étrangers.

Selon La lettre du Continent, cette préconisation va à l’encontre des ambitions du directeur général, Blaise Sanou, et surtout du plan stratégique élaboré par le cabinet américain McKinsey, qui recommande de faire d’Air Burkina un opérateur aérien régional, à l’image d’Air Sénégal.

 Dans cette attente, le gouvernement burkinabè a validé l’option d’une desserte quotidienne de la seconde ville du pays (Bobo-Dioulasso), et a annoncé le 25 septembre l’ouverture prochaine d’une liaison Ouagadougou/Libreville.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Transport aérien : Air Burkina cherche ses marques"

Laisser un commentaire