Transport urbain Gabon : Le ministère des transports dément l’augmentation des tarifs

Ads

Partagez!

Les usagers des taxis du Gabon vivent depuis ce lundi 24 juin 2019, une augmentation sur les prix de leurs déplacements. 100 francs CFA sur chaque trajet, ainsi en a décidé la Coalition nationale des syndicats du secteur des transports (Conasytra). Une augmentation que dément le ministère gabonais des transports.

« Désormais les lignes qui sont à 100 francs passeront à 200. Les lignes qui sont à 200 passeront désormais à 300, ainsi de suite sur chaque trajet », c’est en ces mots que le président de la Coalition nationale des syndicats du secteur des transports (Conasytra), Jean François Mantougou, a annoncé samedi la hausse des tarifs des taxis. C’était au cours de leur assemblée générale à leur siège au quartier Nzeng-Ayong, dans le 6e arrondissement de Libreville.

Cette décision qui devrait concerner l’ensemble du pays est consécutive à l’augmentation du prix à la pompe de plusieurs carburants. Un coup dur au pouvoir d’achat des Gabonais déjà victimes des mesures d’austérité du gouvernement, dans un contexte de relance économique.

Selon info241, ‘’avant l’annonce de cette décision des transporteurs, les usagers de taxis des localités de Libreville, Akanda et Owendo faisaient déjà face à une augmentation insidieuse des coûts des taxis qui ne disait pas son nom. Avec cette « décision officielle » des transporteurs se disant victime des hausses des prix des carburants de ces derniers mois, ils vont ainsi pourvoir passer à la vitesse supérieure au grand dam des usagers.’’

Dans un communiqué ce 24 juin 2019, le ministère des transports a exprimé son étonnement. Rappelant que la fixation des tarifs relève de la discrétion « des seuls pouvoirs publics », le ministère a annoncé que le « tarif reste inchangé ».

Lire aussi États-Unis : Un taximan sénégalais sauvagement tué

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Transport urbain Gabon : Le ministère des transports dément l’augmentation des tarifs"

Laisser un commentaire