Tropicale Amissa Bongo :Un coureur africain non professionnel remporte l’édition 2018

Joseph Areruya reçoit le trophée de la Tropicale Amissa BongoJoseph Areruya reçoit le trophée de la Tropicale Amissa Bongo

Annonces

Partagez!

Le rwandais Joseph Areruya a reçu des mains du président Ali Bongo Ondimba le trophée de la compétition dimanche à Libreville.

La 13e édition de la tropicale Amissa Bongo s’est achevée dimanche à Libreville. Le vainqueur de ce tour cycliste est désormais connu. Il s’agit du rwandais Joseph Areruya. Il est sorti champion de cette compétition alors qu’il n’est qu’amateur au milieu de nombreux professionnels.

Il devient ainsi le troisième africain à remporter ce tour cycliste après l’Érythréen Natnael Berhane en 2014 et le Tunisien Rafaa Chtioui en 2015. Mais Joseph Areruya est aussi le premier coureur africain a remporter la tropicale Amissa Bongo sous les couleur d’une équipe nationale. Car ses prédécesseurs eux faisaient parties des clubs.

Âgé juste de 21 ans, Joseph Areruya a été imposant durant les sept jours du  tour cycliste. Celui qui a été vainqueur du Tour du Rwanda en novembre 2017 s’est véritablement démarqué au cour de la quatrième étape du tropicale Amissa Bongo 2018. Il a pris la tête du peloton de l’étape reine  longue de 182 km devançant largement deux professionnels et grand favoris à savoir Niko Holler de Bike Aid et le français Damien Gaudin de Direct Energie.

Le coureur rwandais a ainsi pédalé sans relâche et a crée un écart important entre lui et ses concurrents. Sorti vainqueur du Tour cycliste il est secondé par le suédoise Niko Holler de Bike Aid et le français Damien Gaudin de Direct Énergie. Au classement général du tour cycliste Amissa Bongo 2018 figure 11 coureurs africains.

Au terme de la compétition, le jeune rwandais maillot jaune est monté sur le podium ovationné par la foule et a reçu du président de la République Ali Bongo Ondimba le trophé du Tour cycliste. La victoire du rwandais traduit ainsi le rôle majeur que joue la Tropicale Amissa Bongo sur le continent dans le cadre de la promotion du cyclisme amateur africain. Car cette tropicale faut-il le dire a permis de dénicher de talentueux coureurs amateurs au milieu des professionnels.

LIRE AUSSI  Gabon : Pour une réconciliation nationale

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire