Tunisie : Descente musclée de la police dans un appartement occupé par des étudiants gabonais

Ads

Partagez!

Huit étudiants gabonais ont été brutalisés par les forces de sécurité tunisiennes lors d’une perquisition dans leur logement le 4 décembre.

La descente musclée de la police tunisienne dans un appartement occupé par des étudiants originaires du Gabon à Tunis, la capitale, fait grincer des dents au sein de la communauté estudiantine gabonaise. Le 4 décembre dernier, une dizaine de policiers armés a fait irruption dans le logement occupé par huit étudiants gabonais pour une perquisition inopinée.

Une perquisition pour le moins brutale, selon les victimes. «Après avoir défoncé brutalement la porte, ils nous ont pointé les armes, nous demandant de nous coucher à même le sol. Sans rien dire d’autre, ils nous disaient : Où est l’argent ? Où est l’argent ?», a déclaré Jordan Leyoko, joint au téléphone par nos confères de Gabonreview.

Les étudiants affirment avoir que de l’argent a disparu pendant la fouille de leur appartement. L’un aurait perdu 90 dirhams et un autre, près de 250 dirhams. «Nous avons également perdu les disques durs», a déclaré Jordan Leyoko. Ce dernier dit ignorer les raisons de cette perquisition.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Tunisie : Descente musclée de la police dans un appartement occupé par des étudiants gabonais"

Laisser un commentaire