USA: Hillary Clinton devient la première femme américaine candidate à la Maison Blanche

Hillary Clinton

Ads

Partagez!

Pour détourner les Américains du message alarmiste et populiste de son rival républicain de l’élection présidentielle Donald Trump, Hillary Clinton s’est posée jeudi à Philadelphie en rassembleuse.

Lors de la clôture de la convention d’investiture démocrate, Hillary Clinton, 68 ans, a laissé entendre que c’est avec humilité, détermination et confiance sans limites dans la promesse de l’Amérique qu’elle a accepté la nomination pour la présidence des Etats-Unis.

Désignée candidate officielle du parti pour le scrutin de novembre, la première femme de l’histoire américaine à être investie candidate d’un grand parti à la Maison Blanche, a ciselé un discours de près d’une heure pour les Américains tentés par le choix Trump, ces électeurs désabusés par une classe politique perçue comme sourde à leurs inquiétudes économiques.

L’ancienne chef de la diplomatie a laissé entendre qu’elle veut faire de l’emploi et de la hausse des salaires sa « mission principale ». Ce, sur le ton mordant qu’elle aime employer contre les promesses creuses de Donald Trump. « Certains d’entre vous sont en colère, voire furieux. Et vous savez quoi ? Vous avez raison », a-t-elle souligné précisant que l’économie « n’est pas encore à la hauteur ». Et d’ajouter : « Nous ne vous avons pas assez bien montré que nous comprenons vos épreuves, et que nous allons vous aider ».

Pour Hillary Clinton, « l’Amérique est grande, car l’Amérique est bonne. Assez d’intolérance et de grandiloquence. Donald Trump n’offre aucun vrai changement ». « Surtout, ne croyez pas quelqu’un qui dit : « Je suis le seul à pouvoir le faire ». L’homme d’affaires « veut que nous ayons peur de l’avenir et que nous ayons peur les uns des autres ». « Mais nous n’avons pas peur. Nous relèverons les défis comme nous l’avons toujours fait ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "USA: Hillary Clinton devient la première femme américaine candidate à la Maison Blanche"

Laisser un commentaire