USA : Trump refuse une passation pacifique du pouvoir

Donald TrumpDonald Trump

Ads

Partagez!

Coup de tonnerre dans la sphère politique américaine ce Mercredi lors de la conférence de presse de la Maison Blanche. La démocratie va-t-elle reculer aux Etats-Unis ?

Alors qu’un journaliste demandait à Donald Trump de s’engager à effectuer un transfert pacifique du pouvoir en cas de perte de l’élection présidentielle, ce dernier a déclaré « Nous allons devoir voir ce qu’il va se passer ».

Donald Trump accuse un retard de plus en plus important dans les sondages de l’élection présidentielle qui l’oppose à Joe Biden, le candidat démocrate. Ce serait une première dans l’histoire des Etats-Unis, si Trump n’était pas réélu pour un second mandat.

Illustration.
John Mc Cain

La veille de sa déclaration, la veuve du défunt Républicain John Mc Cain avait déclaré dans les médias : « Nous sommes tous républicain, mais le seul qui défende les Etats-Unis, c’est Joe Biden (NDRL le candidat des démocrates). John Mc Cain était le candidat des Républicains à l’élection présidentielle de 2008 contre Barack Obama. Il avait perdu avec 45,7% des voix.

Illustration.
Le Sénateur Mitt Romney

De son côté, le Sénateur Mitt Romney, républicain mais opposé à Donald Trump, s’est insurgé lui aussi de la déclaration de Donald Trump :

« Le transfert pacifique du pouvoir est fondamental pour notre démocratie ; sans cela, c’est la Biélorussie. Toute suggestion par un président qu’il puisse se soustraire à cette garantie constitutionnelle est à la fois impensable et inacceptable. »

Déclaration du Sénateur Républicain Mitt Romney

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "USA : Trump refuse une passation pacifique du pouvoir"

Laisser un commentaire