Venezuela: Le scenario Ivoirien à Caracas

Nicolas Maduro, président du VenezuelaNicolas Maduro, président du Venezuela

Annonces

Partagez!


Comme Alassane Ouattara en 2011, Juan Gaido qui s’est autoproclamé président de la République. Il a reçu le soutien et la reconnaissance immédiate des Etats-Unis et d’une cinquantaine de pays.

Après avoir imposé une série de sanctions au Venezuela dans le but de fragiliser son économie et créer des tensions sociales pour faire tomber le président Nicolas Maduro, les pays occidentaux tentent cette fois, d’imposer un président au peuple Vénézuélien. Pourtant, selon les résultats des dernières élections, les vénézuéliens avait choisi Nicolas Maduro.

En effet, le Venezuela pourrait connaitre le même scénario que la Côte d’Ivoire en 2011 durant la période post électorale. Nicolas Maduro comme Laurent Gbagbo, après avoir remporté les élections présidentielles, est victime d’un plan de déstabilisation.

Le Vénézuela, plus riche en pétrole que l’Arabie Saoudite

Il faut rappeler que ce pays est bien plus riche en ressource pétrolière que l’Arabie Saoudite. Et que sa banque centrale est la seule qui n’était à ce jour, toujours pas contrôlée par la famille Rothschild.

Comme ils ont imposé Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire, les mêmes occidentaux tentent de placer Juan Guaido. Beaucoup d’observateurs dénoncent déjà ce qu’ils appellent « une marionnette qui défendra leurs intérêts à la tête du Venezuela ».

Les Etats-Unis et la France impose leur candidat au Vénézuela

Le jeune président de l’Assemblée nationale s’est autoproclamé président de la République la semaine dernière. Il bénéficie du soutient et de la reconnaissance du président des Etats-Unis Donald Trump. La France (et l’Union Européenne) également ont emboîté le pas au locataire de la Maison Blanche.

Donald Trump a menacé d’une intervention militaire au Venezuela. Objectif, débarquer Nicolas Maduro du pouvoir et installer Juan Guaido.

Dans un tweet commis le 26 janvier 2019, le président Français soutient et menace de reconnaître Juan Guaido comme président légitime du Venezuela dans un délai de huit jours si de nouvelles élections présidentielles ne sont pas annoncées.

 « Le peuple vénézuélien doit pouvoir décider librement de son avenir. Sans élections annoncées d’ici 8 jours, nous seront prêts à reconnaître Juan Gaido comme président en charge du Venezuela pour enclencher un processus politique. Nous y travaillons entre partenaire européens», a déclaré le chef de l’Etat français sur sa page twitter. « 

Scénario à l’ivoirienne avec Gbagbo

Dans le même sens, l’attaché militaire de l’ambassade du Venezuela aux Etats-Unis s’est déjà rallié au Juan Guaido. Un peu comme le chef d’Etat major des armées Ivoirien. Le général Mangou sous Laurent Gbgabgo. Il avait rejoint Alassane Ouattara.

LIRE AUSSI : La Côte d’Ivoire retient son souffle suite à l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

Cependant, Nicolas Maduro qui a déjà renvoyé tous les diplomates américains en poste à Caracas bénéficie toujours du soutien renouvelé de l’armée, de la cour suprême mais aussi d’une bonne partie du peuple. Il est également soutenu par d’autres grandes puissances que la Chine, la Turquie et surtout la Russie.

Ainsi, l’animosité de ces deux puissances occidentales est due au fait que le président Nicolas Maduro ne se plie pas à la volonté des Etats-Unis et de la France.

 Les Etats-Unis et la France voudraient avoir la main mise sur les richesses du pays. Notamment le pétrole Vénézuélien. Car le Venezuela dispose des réserves des pétroles les plus importante au monde bien que celui soit plus cher à extraire que le brut Saoudien.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher