Le village Olamba, un bel exemple gabonais de partenariat public – privé

Village artisanal OlambaVillage artisanal Olamba

Ads

Partagez!

Véritable oasis culturel au cœur d’une ville vibrante d’authenticité et d’opportunités, le projet Village Olamba est un bel exemple de partenariat public – privé où les deux parties se sont investies pour la réalisation de ce projet.

D’un côté l’Etat qui remet vingt cases en bois, trouve et viabilise un terrain en plein centre de Libreville et paye la location du terrain durant la première année. De l’autre côté, les femmes se sont organisées en association pour porter le projet, régler les litiges fonciers, construire des toilettes, réaménager les cases.

Ce, avec l’aide d’un architecte de la diaspora pour, non seulement augmenter la superficie des espaces de vente, mais aussi améliorer la visibilité des produits et l’accueil des clients.

Espace dédié à la diversité culturelle et artisanale afin d’encourager l’exposition et la commercialisation des produits artisanaux, le village Olamba inauguré le jeudi 16 novembre 2017 est un regroupement d’une vingtaine d’artisans qui mettent à votre service leurs talents, offrant ainsi une panoplie de produits à la portée de toutes les bourses, dans des domaines variés : vannerie, textile, agro-alimentaire, cosmétiques, carterie, sculpture, peinture, culinaire, bijoux, décoration mariage traditionnel, etc. Donc du 100% made in Gabon.

Situé à Glass, en face de l’immeuble Hassan Hejeij, le Village Olamba va constituer une véritable vitrine de l’artisanat gabonais. C’est également un projet qui participe à la fois à l’autonomisation de la femme gabonaise, au développement du commerce en général, et à la sédentarisation des populations en créant à l’intérieur du pays des activités régénératrices de revenus et préservant notre patrimoine national.

Autre spécificité du Village Olamba, étendu sur une superficie de 1200 m2, c’est qu’il accueille 6 start-up afin de leur donner de la visibilité et leur offrir un environnement propice à leur développement. De même, un espace est prévu pour des expositions ponctuelles d’autres artisans ou des activités culturelles. 100% made in Gabon, ce village donne l’opportunité de rencontrer des artisans locaux qui n’ont qu’une envie : vous raconter leur histoire et vous faire partager leur amour pour le beau pays, le Gabon.

Tout au long de l’année en cours, ce village compte abriter des expositions éphémères ou de longue durée issues d’artisans venus de tout le Gabon et même de l’étranger dans le cadre de « nos échanges » ; accueillir des exposants journaliers : des jeunes créateurs, artisans dont le stock de production ne les permet pas d’avoir un espace permanent ; organiser des ateliers pour enfants et adultes ; et revivifier l’artisanat traditionnel, musical, culinaire souvent oubliés qui trouveront ici un espace convivial, original et safe.

LIRE AUSSI   Surendettée, Azur Gabon va être mise en liquidation judiciaire

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Laisser un commentaire