Zimbabwe : L’épouse du vice-président écrouée pour avoir tenté d’assassiner son mari

Ads

Partagez!

Déjà poursuivie pour fraude et blanchiment d’argent, Marry Mubaiwa a été placée en détention provisoire ce lundi pour avoir essayé de tuer son époux en juillet dernier.

Marry Mubaiwa, l’épouse du vice-président du Zimbabwe Constantino Chiwenga, a été placée en détention provisoire ce lundi 16 décembre 2019 pour avoir tenté d’assassiner son mari. Selon l’acte d’accusation rendu public, cette ancienne mannequin de 38 ans est accusée d’avoir retiré une perfusion du bras de son époux, à l’époque hospitalisé à Pretoria, la capitale sud-africaine. 

«Le 8 juillet 2019, l’accusée est venue à l’hôpital avec l’intention de nuire sérieusement au plaignant», indique le document. Une fois seule, elle a «illégalement débranché la perfusion du plaignant (qui) s’est mis à saigner abondamment». Elle l’a alors de son lit, l’a pris par la main et l’a sorti de sa chambre, avant d’être interceptée par la sécurité. Mais elle avait réussi à s’enfuir de l’hôpital.

Convoquée lundi devant un tribunal de Harare, la capitale, Marry Mubaiwa s’est vue signifier à l’audience une inculpation pour «tentative d’assassinat». Elle a été écrouée jusqu’à une prochaine comparution le 30 décembre prochain. Séparée de son mari âgé de 63 ans, Marry Mubaiwa est déjà poursuivie pour fraude et blanchiment d’argent. Des accusations qu’elle nie en bloc.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Zimbabwe : L’épouse du vice-président écrouée pour avoir tenté d’assassiner son mari"

Laisser un commentaire