Sénégal : Des agriculteurs obtiennent des augmentations considérables

Travail des agriculteurs au Sénégal

Annonces

Partagez!

Des agriculteurs ont obtenu des augmentations au Sénégal. C’est Syngenta qui a donné l’information. Elle présente le Partenariat de Traitement des Semences, soutenu par le financement du Programme pour l’Amélioration des Technologies et des Semences de l’USAID, au Congrès 2017 de l’AFSTA.

Le programme Seedcare (gestion des semences) pour les petits exploitants agricoles au Sénégal a conduit à des hausses de rendements impressionnants du millet perlé (1,2 t/ha + 40 %), du sorgho (1,1 t/ha + 86 %), du maïs (2,7 t/ha + 101 %), du riz irrigué (9,4 t/ha + 11 %), et du riz pluvial (2 t/ha + 33 %).

Les réalisations de la première année du projet APRON®Star au Sénégal sont l’un des axes d’intervention de Syngenta au congrès de 2017 de l’Association Africaine du Commerce des Semences (AFSTA) qui a lieu cette semaine à Dakar, au Sénégal.

Au Congrès de l’AFSTA, Syngenta présentera les résultats et les enseignements tirés de son partenariat avec le Partenariat de Traitement des Semences, financé par l’Agence Américaine pour le Développement international (USAID), mis en œuvre par l’AGRA (Alliance pour une révolution verte en Afrique) afin de renforcer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des agriculteurs au Sénégal. L’entreprise accueillera également un atelier Seedcare (gestion des semences) où l’une des sessions sera consacrée à la façon d’augmenter les rendements agricoles en utilisant moins de ressources.

La hausse des prix des denrées alimentaires est une question centrale au Sénégal car il est l’un des principaux importateurs mondiaux de produits alimentaires. Selon le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies 50 % de la population sénégalaise se trouve en situation d’insécurité alimentaire. De petits exploitants agricoles au Sénégal sont confrontés à des sécheresses et à des inondations périodiques qui ont entrainé la dégradation et l’érosion des sols. Tout ceci rend difficile la satisfaction de la demande en produits alimentaires et la sauvegarde des moyens de subsistance de la population sénégalaise. Un meilleur accès à des semences et intrants de qualité, et des technologies complémentaires telles que le traitement des semences, est considéré comme un élément essentiel pour l’augmentation de la productivité des petits exploitants agricoles et pour améliorer les moyens de subsistance des communautés rurales au Sénégal.

« Nous croyons qu’un secteur agricole prospère est vital pour renforcer les petits exploitants agricoles et promouvoir des communautés rurales dynamiques au Sénégal – et au-delà », a déclaré Thomas Peyrachon, Responsable du Développement pour Seedcare Monde, à Syngenta.

« Syngenta s’engage à améliorer les rendements des petits exploitants agricoles de manière à créer de la valeur pour tous, de la façon la plus durable. Le projet APRON®Star n’est qu’un exemple de notre engagement à accroître la productivité et les revenus à travers la région», a-t-il ajouté.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher