Affaire KCI contre le Gabon: Les bons offices de Calunius pas récompensés

Les logements sociaux d'Angondjé

Annonces

Partagez!

Dans le procès qui l’oppose au gouvernement gabonais, Kontinental Conseil ingénierie (KCI) a bénéficié du soutien du fonds de financement de procès Calunius. Mais sa demande d’arbitrage contre le Gabon a été rejetée.

2011. Frédéric Bérenger et sa société KCI signe un contrat pour la construction de 5000 logements sociaux  à Nkoltang au Gabon. Dans un premier arbitrage sous l’égide de l’organisation de la coopération islamique en décembre 2016, l’entreprise obtient 4,267 millions d’euros, moins de trois milliards de FCFA. KCI fait la fine bouche.

Au fil du temps, les factures se sont empilées au point ou l’entreprise totalisait 245 millions d’euros d’impayés. Plus de 160 milliards de FCFA.

25 juin 2019. La Cour d’appel de Paris refuse au groupe sa demande d’un nouvel arbitrage.

Alors que le gouvernement gabonais est défendu depuis le début du procès par Georges Arawa du cabinet KGA Avocats, KCI, pour financer son premier arbitrage et les honoraires de ses avocats Derains & Gharavi International, a mis en place une équipe derrière laquelle se trouve le fonds de financement londonien Calunius Capital appuyé par le cabinet suisse MB associés.

Ensemble, ils ont pu mener une opération de nantissement sur une propriété du Gabon à Paris. Le groupe de cabinets a aussi tenté un règlement à l’amiable,…sans succès jusque là.

Dire que Calunius a financé les procès du groupe minier Rusoro et a décroché un jugement de 1,2 milliard de dollars soit près de 700 milliards de FCFA contre le Venezuela.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*