Affaire Petro Tim au Sénégal : Me Sidiki Kaba se fâche

Me Sidiki Kaba

Annonces

Partagez!

Le ministre sénégalais de la justice, Me Sidiki Kaba est très remonté. Il invite les politiques à ne pas embrasser le Sénégal.

« Le procureur de la République a reçu une plainte dans le cadre de l’affaire Petro Tim », a soutenu Me Sidiki Kaba. Selon lui, cela veut dire que le « Sénégal est un Etat de droit ».

« Lorsque le dossier sera examiné, le droit sera dit. Je ne suis pas la justice. Je ne peux savoir ce qui va être fait », a dit Me Sidiki Kaba.

Pour le ministre de la justice, le Sénégal a des magistrats indépendants qui savent faire leur travail en toute sérénité, expertise et compétence. « Ce que je peux dire, il ne faut pas embraser le Sénégal, nous placer dans une perspective d’apocalypse, en parlant de feu. Il ne faut pas enflammer le débat et se mettre dans une perspective d’explosion, comme si le gaz ne sert qu’à ça », a-t-il laissé comprendre.

De l’avis du ministre, une opinion est une opinion, elle est garantie par nos lois et règlements. « Tous les citoyens ont droit à exprimer. Il ne faut pas confondre l’injure et l’opinion. Une injure est un délit, alors c’est la justice qui le règle. Quand vous déshonorez quelqu’un, c’est la justice qui le règle. Le droit sera dit entre les différents protagonistes », a-t-il soutenu.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Affaire Petro Tim au Sénégal : Me Sidiki Kaba se fâche"

Laisser un commentaire