Affaire recrutement de mercenaires : Abandon des charges contre des ex-gardes de Katumbi

Moïse KatumbiMoïse Katumbi

Annonces

Partagez!

C’est une seconde bonne nouvelle pour Moïse Katumbi. La justice congolaise a décidé d’abandonner les poursuites contre six de ses ex-gardes du corps.

« Les enquêtes qui ont été ouvertes autour du dossier du recrutement des mercenaires par Monsieur Moïse Katumbi n’ont pas établi la présence effective de ces mercenaires au Katanga à l’époque des faits » , a justifié la justice militaire pour ordonner l’abandon des poursuite contre six ex-gardes de corps de l’opposant congolais.

Ces derniers étaient accusés de recruter des mercenaires dans le but de déstabiliser les institutions de la République démocratique du Congo.

C’est une deuxième bonne nouvelle pour Moïse Katumbi. Le 19 avril 2019, la Justice avait également annulé une condamnation à trois de prison formulée contre l’ancien gouverneur du Katanga dans une affaire de spoliation immobilière.

En exil hors de son pays, Katumbi avait manifesté sa volonté de rentrer au bercail après ces décisions judiciaires ainsi que les signes de décrispation manifestés par le nouveau président congolais, Félix Tshisekedi.

LIRE AUSSI RDC : Moïse Katumbi « blanchi »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Affaire recrutement de mercenaires : Abandon des charges contre des ex-gardes de Katumbi"

Laisser un commentaire