Algérie: Abdelaziz Bouteflika va abréger son mandat s’il est réélu

Partagez!

Dans une lettre, le chef de l’État, Abdelaziz Bouteflika s’est engagé à ne pas achever son mandat s’il remporte la présidentielle du 18 avril prochain.

Malgré la contestation du peuple, le président Bouteflika très affaibli par la maladie et cloué sur une chaise roulante, a maintenu tout de même sa candidature à la présidentielle.

Mais en guise d’apaisement, le président Abdelaziz Bouteflika s’est engagé dimanche à ne pas aller au bout de son mandat s’il est réélu le 18 avril prochain.

Dans sa lettre lue à la télévision nationale, il promet la tenue d’une conférence nationale à l’issue de laquelle se tiendront des élections présidentielles anticipées  auxquelles il ne sera pas candidat.

Rappelons que le chef de l’État algérien est confronté à une grogne populaire où sa candidature pour un cinquième mandat à la présidentielle est vivement contestée.

LIRE AUSSI Algérie : Bouteflika :  » J’ai entendu le cri du cœur des manifestants »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*