Algérie: Des guinéens attendent leur expulsion !

Des migrants en attente, des guinéens aussi
Partagez!

En Algérie, des guinéens vivent présentement un véritable calvaire. Les autorités algériennes ont pris farouchement une décision, qui consiste à les expulser. Ces derniers demandent le secours d’Alpha Condé.

Les guinéens résidant en Algérie sont fatigués. Ils vivent une situation pénible dans ce pays. Ils sont plus de 337 qui ne savent plus quoi faire. Parce que, les autorités algériennes ont entamé un processus qui consiste à combattre les migrants venus d’Afrique.

Au cours d’une vaste opération, les forces de sécurité ont mis la main sur 1500 personnes. Plusieurs guinéens figurent sur la liste de personnes arrêtées. L’opération s’est déroulée le week-end dernier.

Hormis les guinéens, d’autres pays sont aussi concernés. Il s’agit du Sénégal et du Mali. Pour le cas du Sénégal, nous avons tenté de joindre au téléphone, Sory Kaba. C’est le directeur des sénégalais de l’extérieur. Mais, c’était en vain.

Les autorités algériennes ne comptent pas baisser les bras. Pour elles, les opérations vont continuer, en menant des rafles sur le terrain. Cette opération de rapatriement se fera de concert avec le ministère algérien des affaires étrangères.

L’expulsion des migrants a débuté depuis mardi 6 décembre 2016. A l’instant, ce sont plus de 337 guinéens, en attente d’expulsion.

Au delà de ces expulsions l’on est en droit de se poser la question. Pourquoi ces migrants quittent-ils leurs pays? C’est là le problème. « Les difficultés qu’ils rencontrent dans leur pays poussent des milliers de jeunes Africains à préférer l’exode, même clandestin. » C’est l’avis d’un spécialiste.

Des mouvements migratoires ont toujours existé entre les pays sahéliens et le Maghreb en général. Mais, il s’agissait surtout de Maliens, de Nigériens et de Tchadiens. Ils s’y rendaient pour des travaux saisonniers, et parfois, pour s’y installer. Mais aujourd’hui, le but a changé.

Il s’agit d’aller plus loin… en Europe. Le système des visas pour accéder aux pays européens, la difficulté pour les obtenir, et la création de l’espace Schengen. Ce sont des facteurs qui ont contribué au développement de filières migratoires clandestines. Surtout en Algérie et au Maroc. Elles sont désormais, pour les candidats à l’émigration, la seule possibilité de réaliser leur projet.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Algérie: Des guinéens attendent leur expulsion !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*