Algérie : Internet coupé dans le pays pour éviter la fraude au bac

Ads

Partagez!

Les autorités ont bloqué depuis dimanche l’accès aux réseaux sociaux pour éviter la tricherie lors des épreuves du baccalauréat.

L’accès à Internet est bloqué depuis dimanche en Algérie, premier jour du baccalauréat dans le pays. Cette année encore, les autorités ont bloqué l’accès aux réseaux sociaux durant les épreuves du bac. Objectif : prévenir d’éventuelles tentatives de fraude lors de cet examen.

Pour ce faire, l’armée a doté les centres d’examen d’appareils de brouillage pour combattre la tricherie électronique. Les téléphones, tablettes et autres objets connectés sont par ailleurs interdits dans les centres d’examen. Selon les autorités, cette mesure a déjà montré son «efficacité» dans le passé et produit des «résultats positifs».

Depuis quelques années, le bac algérien est émaillé de scandales de fraude massive. Toute chose qui tend à ternir sa crédibilité, d’où les mesures coercitives prises par le gouvernement pour juguler ce phénomène.

Lire aussi Algérie : Des brouilleurs électroniques pour contrer les tricheurs au bac

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire