Algérie : La rue refuse la présidentielle du 4 juillet prochain

Manifestations en AlgerieManifestations en Algerie
Partagez!

La tradition a encore été respectée ce vendredi 17 mai 2019.
Les slogans rejettent la présidentielle prévue pour le 4 juillet prochain.

C’est le 13e vendredi de suite et les Algériens ont une fois de plus été au rendez-vous. Les manifestants rejettent la présidentielle et réclament une transition politique, car le scrutin ne permettrait pas de renouveler la classe politique.

Alors que la période de dépôt des candidatures sera close la semaine prochaine, les candidats ne se bousculent pas au portillon. Slogans, mobilisation, tout était réuni malgré le temps de Ramadan.

Les manifestants réclament toujours le départ du président par intérim considéré comme un ancien du régime de Abdoulaziz Bouteflika, de même que le nouvel homme fort du pays, le Général Gaïd Salah, le Chef d’état-major de l’armée algérienne.

LIRE AUSSI Algérie : La présidentielle prévue pour le 4 juillet

Les

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Algérie : La rue refuse la présidentielle du 4 juillet prochain"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*