Ann Aerts : Aucun acteur ne peut tout seul s’attaquer à l’hypertension

Ann AertsAnn Aerts

Annonces

Partagez!

« La Fondation Novartis comprend que la nature complexe des maladies cardiovasculaires rend extrêmement difficile l’obtention d’effets, de progression et de durabilité ». Ce sont des propos de Ann Aerts, la Directrice de la fondation Novartis.

Selon elle, aucun acteur ne peut tout seul s’attaquer à l’hypertension. Pour remédier à l’hypertension et à ses complications, une action multisectorielle et multidisciplinaire est requise. C’est la raison pour laquelle « nous sommes heureux que le programme Healthy Schools for Healthy Communities entre dans cette nouvelle phase. Et, nous nous réjouissons de travailler pour faire encore évoluer l’initiative avec nos partenaires ».

Les autres programmes contre l’hypertension sont soutenus par la Fondation Novartis au Vietnam et le projet ComHip au Ghana. Ils visent visent à rapprocher la détection et la gestion de l’hypertension des communautés locales. Tout en optimisant le dépistage de l’hypertension et les occasions de sensibilisation.

Parce que c’est le premier programme à inclure le secteur de l’enseignement, Healthy Schools for Healthy Communities. Il marque une avancée significative dans l’approche multisectorielle de Novartis Foundation visant à remédier à l’hypertension.

« Comme pour tous nos programmes, les résultats du programme Healthy Schools for Healthy Communities aideront d’autres initiatives dans le domaine de l’hypertension. Ce, dans le cadre d’un processus continu d’évaluation et d’adaptation ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire