Assassinat de Thomas Sankara : Le tribunal militaire procède à la reconstitution des faits

Thomas SankaraThomas Sankara

Annonces

Partagez!

Le tribunal militaire burkinabè a procédé le 13 février 2020 à la reconstitution des faits sur l’assassinat du capitaine Thomas Sankara au sein du Conseil de l’Entente à Ouagadougou.

Témoins, parties civiles, accusés ont été réunis le 13 février 2020 au Conseil de l’Entente au centre de Ouagadougou. C’est le lieu où Thomas Sankara et ses 12 compagnons ont été tués le 15 octobre 1987.

Le tribunal militaire a procédé à la reconstitution des faits. Cette procédure a été faite en présence du Général Gilbert Diendéré, poursuivi dans le cadre de ce dossier.

Cette reconstitution constitue, selon les avocats, un pas important dans la recherche de la vérité sur l’assassinat du père de la révolution burkinabè.

Plusieurs personnes ont été inculpées dans le cadre de ce dossier. Mais il reste l’ancien président Blaise Compaoré, en exil, et l’Adjudant Hyacinthe Kafando, en fuite, qui n’ont pas encore répondu à l’appel de la justice.

Lire aussi Burkina : Un pasteur tué au nord

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Assassinat de Thomas Sankara : Le tribunal militaire procède à la reconstitution des faits"

Laisser un commentaire