Atelier de renforcement sur le rôle du Parlement dans la lutte contre les flux financiers illicites

Partagez!

 La Banque a organisé et/ou participé à plusieurs conférences et ateliers visant à renforcer les capacités des parties prenantes régionales dans le domaine des activités de lutte contre les flux financiers illicites.

Cette année la Banque africaine de développement (BAD) en collaboration avec le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) organise un atelier régional au Sénégal sur le rôle du parlement dans la lutte contre les flux financiers provenant d’Afrique,.

Un accent particulier sera mis sur les informations sur la propriété effective, le recouvrement d’actifs et les abus en matière de tarification des transferts. Cet atelier est destiné aux parlementaires, juges, procureurs, forces de l’ordre, etc., africains, aura lieu à Saly au Sénégal du 2 au 4 octobre 2018.

L’objectif de l’atelier sera d’aborder les défis et solutions les pays africains pour lutter contre les flux financiers illicites et le rôle des parlementaires dans l’effort collectif de lutte contre la criminalité financière par la promulgation de lois appropriées.

Soulignons que cette lutte des flux financiers sed fait depuis l’approbation en avril 2017 de la Politique du Groupe de la Banque africaine de développement  en matière de prévention des flux financiers, ainsi que du Cadre stratégique et Plan d’action qui l’accompagne.

LIRE AUSSI  Afrique/ La BAD préconise l’augmentation de son capital pour industrialiser le continent

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Atelier de renforcement sur le rôle du Parlement dans la lutte contre les flux financiers illicites"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*