BAD: Akinwumi Adesina veut briguer un second mandat

Nigerian Agriculture Minister and candidate for the election of the next president of the African Development Bank, Akinwumi Adesina, poses in Paris on March 25, 2015. AFP PHOTO / ERIC PIERMONT

Annonces

Partagez!

Le président sortant de la Banque Africaine de Développement a annoncé sa candidature le 14 juin à Malabo.

Élu en 2015, le Nigérian Akinwumi Adesina a vanté son bilan durant  la 54e Assemblée annuelle de la Banque Africaine de Développement (BAD).

« Nous avons connecté 16 millions de personnes qui ont accès à l’énergie, 70 millions de personnes ont accès à la technologie. A travers le secteur privé 9 millions de personnes ont eu accès aux financements, 57 millions ont eu accès au transport amélioré et enfin 31 millions de personnes ont eu accès à l’eau potable et à l’assainissement », a-t-il détaillé.

Toutefois, le successeur du rwandais, Donald Kaberuka a reconnu que beaucoup reste encore à faire. Raison pour laquelle, Il sollicite un second mandat pour réaliser les cinq principaux défis de la BAD que sont :éclairer l’Afrique, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations.

LIRE AUSSI Cameroun: Émission imminente de 20 milliards de Bta sur le marché de la BEAC

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*