Bénin : Le juge ordonne l’arrestation des membres de la FBF

Le siège de la Fédération Béninoise de Football

Annonces

Partagez!

La crise qui frappe depuis peu la fédération béninoise de football (FBF) s’est soldé par un mandat d’arrêt. Tous les membres du bureau fédéral vont en prison. La justice leur reproche d’avoir fait le faux et usages de faux. Ils se sont également rebellés contre une décision de justice. Le mandat d’arrêt a été émis par Issoudine Ibrahim, juge d’instruction du tribunal de Porto novo.

Après une élection controversée le 10 juin dernier, Moucharafou Anjorin et tout son staff viennent d’écoper d’une peine d’emprisonnement. Ainsi, a décidé le juge d’instruction du tribunal de Porto-Novo, Issoudine Ibrahim.

Les membres du Comité de normalisation (CONOR) de cette fédération et Me Rafiou Paraïso, le responsable sont également concernés par cette décision de justice.

La Fifa avait demandé, sous peine de sanction, à la FBF de mettre en place une normalisation, au niveau de l’organe dirigeant du football béninois avant le 12 juin 2016.

Ce qui n’a notamment pas été fait, tout comme les membres du bureau exécutif de la Fédération et ceux du CONOR, ne se sont pas présenté devant le juge. Et pourtant, ils étaient attendus à l’audience jeudi dernier.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Bénin : Le juge ordonne l’arrestation des membres de la FBF"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*