Bernard Makuza : « Nous devons veiller à ce que les lois soient appliquées »

Bernard MakuzaBernard Makuza

Ads

Partagez!

Monsieur Bernard Makuza est le Président du Sénat rwandais. A l’ouverture de la réunion de l’ALDEPAC à Kigali, il a fait comprendre que les législateurs devaient jouer leur rôle pour s’assurer que les pays restaient ensemble dans leur travail afin de promouvoir les intérêts de leurs citoyens.

« Dans le cadre de notre mandat de surveillance, nous devons veiller à ce que les lois, les conventions, les traités et les protocoles nationaux soient strictement appliqués, afin que rien ne puisse entraver la coopération », dit-il. Selon lui, « cette réunion parlementaire n’est pas neutre. Profitons de cette conférence pour apporter notre humble contribution à la mise en œuvre de ce projet historique ».

Outre les parlementaires rwandais, la réunion a attiré des législateurs du Botswana, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la République centrafricaine, de la RDC, de la Côte d’Ivoire, du Djibouti, d’Ethiopie, du Gabon, de Gambie, du Ghana et de la Guinée-Conakry.

D’autres sont venus de Haïti, d’Italie, du Kenya, du Lesotho, du Libéria, du Malawi, du Mali, de la Mauritanie, de l’ile Maurice, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, de la Sierra Leone, d’Afrique du Sud, du Swaziland, du Tchad, du Togo, de l‘Ouganda, de Zambie, du Zimbabwe, de Belgique, d’Estonie, de France , d’Espagne, d’Angleterre, de Suède, de Slovénie et du Zimbabwe. C’était sous le thème «Renforcer la coopération régionale : une solution libérale».

LIRE AUSSI  Paul Kagame : « Nous devons nous assurer que l’environnement des affaires continue de s’améliorer »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Bernard Makuza : « Nous devons veiller à ce que les lois soient appliquées »"

Laisser un commentaire