Bioéthanol au Gabon : Le chinois Fulin Taihe veut investir 366 milliards de FCFA

Annonces

Partagez!

L’entreprise chinoise Fulin Taihe veut réaliser un investissement de 620 millions de dollars (plus de 366 milliards de FCFA) dans le secteur des biocarburants au Gabon.

Une rencontre au sommet a Iieu depuis quelques jours et devra aboutir à un investissement de 120 millions de dollars pour le développement des plantations agricoles. Plus spécifiquement, il s’agit du manioc qui va couvrir une superficie de 83 000 hectares de terres. Et les 500 millions de dollars restants destinés à la transformation.

« Nous pensons que le Gabon est l’une des meilleures destinations des investissements étrangers. Nous avons fait un choix approprié, judicieux à tout égard. Et nous nous intéressons au secteur de l’agriculture au sens large du terme », explique Cai Lihua, secrétaire général de la Chambre mixte de commerce et d’industrie Chine-Afrique à la presse locale.

Cai Lihua  qui se rejouit qu’après la construction des infrastructures en Afrique, la Chine s’intéresse désormais aux biocarburants.

Par ce projet, les initiateurs espèrent traiter plus de 900 000 tonnes de manioc séché afin d’en tirer 300 000 tonnes d’éthanol par an. Un chiffre d’affaires de 284,29 millions de dollars pour un bénéfice projeté à 66,76 millions de dollars pour la production annuelle, telles sont les prévisions des investisseurs chinois. Les autorités gabonaises elles entrevoient à terme l’augmentation des recettes fiscales locales du pays et la création d’environ 7 000 emplois.

C’est ce 5 septembre que la convention entre le gouvernement et la société chinoise devrait etre signée. Le ministre de l’Agriculture assure que ce projet industriel situé dans la périphérie de Libreville, qui va bénéficier de la proximité de terres arables dans la zone de la Remboué, nécessitera la production de trois millions de tonnes de manioc chaque année.

« L’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur agricole vont être concernés par ce vaste chantier qui va venir compléter le programme Graine qui a été reformulé de façon plus pertinente que la première. Il faudra donc mobiliser tout le monde pour bénéficier de ce projet qui est le plus grand en Afrique dans le domaine », explique-t-il.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Bioéthanol au Gabon : Le chinois Fulin Taihe veut investir 366 milliards de FCFA"

Laisser un commentaire