Burkina : 62 morts dans des affrontements communautaires

Burkina 67 mortsBurkina 67 morts

Annonces

Partagez!

62 personnes ont été tuées à Arbinda, une localité située dans le Nord du Burkina, du 31 mars au 1er avril 2019.

Selon le gouvernement burkinabè, 32 victimes ont été du fait des terroristes. Les 30 autres ont trouvé la mort pendant des violences entre communautés.

La crise a été déclenchée par l’assassinat d’un chef religieux et deux membres de sa famille, déclenchant une série de représailles. Le gouvernement dit avoir déployé les forces de sécurité et que les auteurs des assassinats connaîtront une « suite judiciaire ».

LIRE AUSSI Appels à l’insurrection au Gabon: La mise en garde du gouvernement

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Burkina : 62 morts dans des affrontements communautaires"

Laisser un commentaire