Appels à l’insurrection au Gabon: La mise en garde du gouvernement

Nanette Longa-Makinda, porte-parole du gouvernementNanette Longa-Makinda, porte-parole du gouvernement
Partagez!

Dans un communiqué lu en direct à la télévision nationale, le 7 mars, le gouvernement par la voix de sa porte-parole déplore l’attitude de certains leaders politiques et syndicaux.

Le gouvernement Gabonais en a marre des multiples appels à l’insurrection, rébellion contre les institutions républicaine et à la désobéissance civile lancés ces derniers temps par certains responsables politiques, syndicaux et leader de la société civile.

Dans une récente sortie, la porte-parole du gouvernement, Nanette Longa-Makinda a déploré l’attitude de ces compatriotes. « Le Gouvernement de la République constate, pour le déplorer, que certains de nos compatriotes, leaders de partis politiques, responsables syndicaux, membres de la société civile, s’illustrent par des actes et des propos désobligeants à l’égard des personnalités politiques tout en appelant à la désobéissance et à la rébellion contre les institutions régulièrement  établies », affirme-t-elle.

Nanette Longa-Makinda a rappelé que les pouvoirs publics prendront des mesures coercitives afin que l’ordre et la paix règne. Car nul n’est au–dessus de la loi et que les contrevenants répondront de leurs actes.

LIRE AUSSI Gabon : Les fermes consignes sécuritaires d’Ali Bongo

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*