Burkina : Blaise Compaoré fait parler de lui

Annonces

Partagez!

L’ancien président burkinabè Blaise Compaoré est loin de son pays, mais il garde la main mise sur son parti politique, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

En exil, loin de son pays, depuis bientôt six ans, l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré continue de tirer les ficelles de son parti politique, le CDP.

Ce dernier traverse ces derniers temps une crise marquée par une scission entre deux camps. Le premier est dirigé par Eddie Komboïgo, l’actuel président du CDP, qui a cependant maille à partir avec les cadres du parti. Ceux-ci, l’estimant pas assez qualifié pour conduire la barque à la prochaine présidentielle, ont jeté leur dévolu sur Kadré Désiré Ouédraogo, ancien Premier ministre de Blaise Compaoré. L’ancien président de la Commission de la CEDEAO a du reste déclaré sa candidature au scrutin de 2020, au grand dam d’Eddie Komboïgo.

Un congrès extraordinaire, convoqué en septembre, a exclu plusieurs cadres, dont Léonce Koné et Lamine Koanda et suspendu d’autres comme Juliette Bonkoungou, tous des soutiens des Kadré Désiré Ouédraogo. Ce faisant, celui-ci a claqué la porte du parti en démissionnant.

Dans deux correspondances, le fondateur du CDP, Blaise Compaoré, depuis la Côte d’Ivoire s’est manifesté et a fait comprendre qu’il restait le seul maître à bord. Il a « demandé » à Eddie Komboïgo de « rapporter » les récentes décisions qui ont été prises sans le consulter et a exhorté les exclus à se préparer à rejoindre les rangs du parti. Un camouflet à Eddie Komboïgo.

Ce 14 octobre 2019, les membres de la direction exécutive du CDP ont indiqué qu’ils allaient se conformer à la « demande » du président d’honneur en convoquant un autre congrès pour lever les sanctions.

Mais le plus dur reste à faire pour Blaise Compaoré. Il s’agira de ramener la sérénité et surtout l’entente entre les différents protagonistes qui ont pourtant étalé leur désamour en plein public.

Lire aussi Gabon : Olam ouvre une école publique moderne à Awala

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire