Burkina Faso : 17 morts dans des attaques de bandes armées

Ads

Partagez!

Diverses localités ont été attaquées le weekend dernier, dans un contexte de recrudescence depuis quelques années des violences attribuées à des groupes armés djihadistes.

Le weekend dernier a été meurtrier dans certaines localités du Burkina Faso. En effet, neuf personnes sont mortes lorsque des dizaines d’hommes armés ont attaqué le village de Komsilga. Puis, sept autres ont été tuées dans le village de Deneon, tandis qu’un soldat a péri dans une autre localité.

Ces attaques s’inscrivent dans un contexte de recrudescence depuis quelques années, des violences attribuées à des groupes armés djihadistes dans le pays. Certains sont affiliés à Al-Qaïda et d’autres au groupe État islamique (EI).

Ces violences de plus en plus meurtrières ont engendré une crise humanitaire, avec près de 300.000 déplacés qui ont fui le nord et l’est u pays pour se réfugier au sud, où la pression djihadiste est moins forte.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Burkina Faso : 17 morts dans des attaques de bandes armées"

Laisser un commentaire