Burkina Faso : Franck Timis dans de sales draps

Frank Timis

Annonces

Partagez!

Franck Timis est poursuivi au Burkina Faso. En tout cas, il est dans de sales draps. Il est aussi au centre d’un scandale au Sénégal.

Pendant que Franck Timis sème la polémique au Sénégal, cet homme est traqué au Burkina Faso. On lui a porté plainte pour diffamation. A l’origine, il s’agit de 11 membres de l’opposition et de la société civile. Une commission d’enquête parlementaire, chargée de faire la lumière sur la gestion des titres miniers sous Blaise Compaoré, a recommandé des poursuites judiciaires contre lui et le retrait du permis d’exploitation de la mine de manganèse de Tambao accordé à Pan African minerals dont il était le PDG.

Autrement, cet homme est devenu un cas, en Afrique. Son nom est agité, partout ; on reproche à l’homme d’affaires australo-roumain des faits de corruption. On le soupçonne d’avoir versé des sommes d’argent d’une valeur de 5 milliards de francs CFA à François Compaoré, frère et conseiller spécial de l’ancien président déchu Blaise Compaoré, ou à des ministres.

Entre 2005 et 2015, le Burkina Faso a perdu au moins 551 milliards 163 millions 803 mille 556 francs CFA à cause de la gestion calamiteuse des titres miniers et des dommages sur l’environnement du fait de l’exploitation minière, renseigne la commission.

Aujourd’hui, Franck Timis est aussi au cœur de l’affaire Petro-Tim au Sénégal. Ce cas n’est pas encore vidé, le Burkina Faso entre dans la danse.

Maintenant, à qui la faute ? Nos dirigeants sont-ils sérieux dans leur gestion ? Voilà les questions qui méritent une attention toute particulière. Comment Franck Timis va-t-il réagir au Burkina ? Wait and see.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Burkina Faso : Franck Timis dans de sales draps"

Laisser un commentaire