Burkina Faso : Nouvelle attaque meurtrière

Ads

Partagez!

Au moins 14 morts, dont des élèves, ont été tués samedi par l’explosion d’un engin artisanal au passage d’un car dans le nord-ouest du pays.

Une nouvelle attaque terroriste a fait une dizaine de morts au Burkina Faso ce samedi 4 janvier 2019. Le bilan provisoire fait état de 14 civils tués, dont des élèves, par l’explosion d’un engin artisanal au passage de leur véhicule dans le nord-ouest du pays.

«Un véhicule de transport en commun a sauté sur un engin artisanal ce matin sur l’axe Toeni-Tougan [dans la province du Sourou, frontalière du Mali]», rapportent des sources sécuritaires. L’explosion a également fait quatre blessés graves pris en charge.

Une source sécuritaire a confié à l’AFP que les victimes sont essentiellement des élèves d’un collège. Ceux-ci regagnaient leur localité d’études après avoir passé les fêtes de fin d’année en famille.

Cette attaque survient au lendemain de celle d’Arbinda qui a fait 35 morts le 24 décembre dernier dans le nord du pays. Deux jours de deuil national avaient été décrétés après cet attentat, l’un des plus sanglants qu’ait connu le Burkina Faso en proie depuis 2015 à des attaques djihadistes récurrentes.

Les attaques terroristes au Burkina Faso ont fait 700 morts depuis quatre ans d’après un décompte de l’AFP, et près de 560.000 déplacés et réfugiés selon l’ONU. Ces attaques sont rarement revendiquées mais des groupes alliés à Al-Qaïda ou à l’Etat islamique sont actifs dans le nord et l’est du pays, particulièrement ciblés.  

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Burkina Faso : Nouvelle attaque meurtrière"

Laisser un commentaire