Burkina Faso : Un américain tué à la périphérie de Ouagadougou

Ads

Partagez!

L’homme avait été abattu samedi matin à l’extérieur du camp militaire de Baba Sy, à la périphérie de Ouagadougou, après avoir pénétré et ignoré un tir d’avertissement des soldats pour arrêter d’avancer.

Le département d’État a déclaré samedi soir qu’il ne savait pas que la personne avait une affiliation avec le gouvernement américain, mais a refusé de donner plus d’informations par respect pour la vie privée de l’individu et de la famille.

L’homme est décédé des suites de blessures par balle et a été conduit à la morgue de l’hôpital universitaire Yalgado Ouedraogo, selon un employé qui craignait d’être identifié. Le gouvernement a déclaré qu’il publierait une déclaration plus tard sur le décès.

La fusillade est survenue un jour avant que les électeurs du Burkina Faso ne se rendent aux urnes pour une élection présidentielle et législative qui survient au milieu des attaques en cours liées à Al-Qaida et à l’État islamique.

La violence a tué plus de 2 000 personnes cette année et déplacé 1 million de leurs foyers dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

LIRE aussi: Burkina Faso : Deux morts et trois blessés près de la frontière avec le Niger

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Burkina Faso : Un américain tué à la périphérie de Ouagadougou"

Laisser un commentaire