Burkina : L’ancien parti au pouvoir bat campagne en Côte d’Ivoire

Annonces

Partagez!

L’ancien parti au pouvoir au Burkina, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a organisé un meeting le 8 septembre 2019 à Abidjan en vue de la présidentielle de 2020.

Les Burkinabè de l’extérieur participeront pour la première fois de l’histoire aux élections présidentielles. La Côte d’Ivoite constitue alors un enjeu majeur car abritant la majorité de l’électorat de la diaspora.

Les partis politiques y affûtent donc leurs armes en vue de conquérir le maximum de voix. Le CDP, ancien parti au pouvoir, ne déroge pas à la règle. Son président y a organisé un meeting le 8 septembre 2019.

Le parti de l’ancien président Blaise Compaoré, qui vit en exil dans ce pays depuis 2014, est traversé par une crise liée au choix du futur candidat à la présidentielle. Kadré Désiré Ouédraogo, membre de ce parti, a déclaré sa candidature au grand mécontentement du président Eddie Komboïgo.

Celui-ci a annoncé un congrès pour le 22 septembre 2019 où le candidat du CDP sera désigné.

Lire aussiGabon : Suspension du paiement de l’allocation d’études

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Burkina : L’ancien parti au pouvoir bat campagne en Côte d’Ivoire"

Laisser un commentaire