Burkina : Un parti d’opposition suspendu

Annonces

Partagez!

Un parti d’opposition burkinabè a été suspendu pour trois mois.

Le Front patriotique pour le Renouveau (FPR) a été suspendu au Burkina pour trois mois.

Les autorités lui reprochent d’avoir enfreint la charte régissant les partis politiques, en tenant un discours public incitant à la violence et contenant des déclarations diffamatoires.

Après l’attaque du 6 novembre 2019 qui a fait 38 morts dans l’Est du pays, le FPR avait appelé à la démission du gouvernement, estimant qu’il a failli sur tous les plans.

Lire aussi Kenya : Quatre policiers suspendus pour violences sur un étudiant

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Burkina : Un parti d’opposition suspendu"

Laisser un commentaire