Burkina : Une quarantaine de civils tués

Ads

Partagez!

Une quarantaine de civils ont été tués le 25 janvier 2020 dans le Soum, province située au Nord du Burkina Faso.

Des hommes armés ont commis un massacre à Silgadji, un village situé au nord du Burkina Faso, le 25 janvier 2020.

Si des sources non officielles parlent d’une cinquantaine de morts, le gouvernement burkinabè a avancé le chiffre de 39 civils tués.

Un massacre qui allonger la liste des crimes commis par les groupes terroristes dans ce pays. Selon certains observateurs, les terroristes ont jeté leur dévolu sur les populations civiles, cibles plus faciles que les casernes militaires, qui font preuve de résistance.

Ces tueries interviennent alors que le pays a adopté une loi qui permet d’engager des civils comme volontaires dans la lutte contre le terrorisme.

Lire aussi Gabon-Rumeurs d’enlèvements d’enfants : Pas de reprise des cours

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Laisser un commentaire