Burundi: Nkurunziza confisque les biens des opposants en exil

NkurunzizaNkurunziza

Ads

Partagez!

La justice a gelé les biens des leaders politiques et militaires impliqués dans la tentative de putsch de mai 2015.

14 mai 2015 – 14 mai 2019, cela fait exactement quatre années jour pour jour que le président Burundais, Pierre Nkurunziza essuyait une tentative de coup d’État. A l’occasion de ce triste anniversaire, la justice a annoncé la saisine des biens meubles et immeubles appartenant à 32 personnalités.

Sur cette longue liste, vient en tête l’ex-patron des renseignements, le général Godefroid Niyombare, principal instigateur du coup d’État contre Pierre Nkurunziza qui briguait alors un troisième mandat.

En dehors du général Niyombare, il y a également Jean Minani, le leader du mouvement pour la solidarité et la démocratie (Msd). Mais surtout Alexis Sinduhije qui est soupçonné par les autorités Burundaises d’être à la tête d’une rébellion armée.

LIRE AUSSI Burundi : La volte-face de Pierre Nkurunziza

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Burundi: Nkurunziza confisque les biens des opposants en exil"

Laisser un commentaire