Cameroun : Après la Centrafrique, Antonio Guterres fait escale au Cameroun

Antonio Guterres, le SG de l'ONUAntonio Guterres, le SG de l'ONU

Annonces

Partagez!

Le secrétaire général des Nations Unies a été reçu le 27 octobre en audience au Palais de l’unité par le président Paul Biya.

Parvenu au terme d’une visite de quatre jours en Centrafrique, le patron de l’ONU s’est rendu au Cameroun. Il a été reçu en audience par le président de la République, Paul Biya. C’est le deuxième tête à tête que les deux hommes ont eu en moins de deux mois. Le dernier remonte de la 72e Assemblée générale des Nations Unies où Paul Biya et Antonio Guterres se sont rencontrés à New York.

Si rien n’a filtré au sortir de l’audience que lui a accordé le chef de l’État, plusieurs sources font savoir qu’au cours de cet entretien, des sujets sensibles ont été évoqués. Entres autres, la crise anglophone, la lutte contre Boko Haram, la question des réfugiés et bien évidemment la situation en Centrafrique.

A cet effet,  les sources proches de la présidence font savoir que la question centrafricaine est d’ailleurs un des points importants qui a emmené Antonio Guterres au Cameroun. Il est question de voir comment et de quelle manière le Cameroun peut continuer à apporter son appui sécuritaire, sociale et humanitaire à la Centrafrique.

Soulignons que plusieurs soldats camerounais sont en Centrafrique dans le cadre de la mission Alpha et Émergence et dans le cadre de Minusca. Le Cameroun joue un rôle majeur en accueillant les réfugiés centrafricains. Il y a quelques mois d’ailleurs, le gouvernement camerounais a rétrocédé les matériels militaires à la Centrafrique. Ces matériels avaient  été arraché aux mains des bandes armées centrafricaines.

LIRE AUSSI : Centrafrique : Les attentes des députés envers Guterres

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun : Après la Centrafrique, Antonio Guterres fait escale au Cameroun"

Laisser un commentaire